Cercle de silence Versailles : jeudi 14 juin 2012 au marché aux fleurs, de 18 à 19h.

La lettre mensuelle n°32 du Cercle de Silence de Versailles :

Avec ou sans papiers, l’étranger est une personne.
La dignité de chaque personne ne se discute pas, elle se respecte.
Notre silence le crie.

« Je veillerai à ce que chaque migrant, quelle que soit sa situation, soit traité avec dignité, dans le respect de ses droits fondamentaux. » (François Hollande)

Dans un environnement d’agitation et de bruit, le Cercle de Silence, action non
violente, envoie un message humain et invite à la réflexion sur des questions concrètes.
Nous invitons toutes les personnes de bonne volonté, croyantes ou incroyantes,
à nous rejoindre 5 minutes… ou plus une heure.

Une flamme au milieu du silence

Au centre du cercle de silence : une lumière au sein d’une lanterne.
Allumée au début du cercle. Éteinte à la fin, elle indique la dispersion de tous ceux qui dans le silence pensent aux personnes qui sont enfermées dans une centre de rétention administrative (CRA), comme celui de Plaisir (78).

La lanterne est le CRA.

La flamme qui vacille au gré du vent est cet étranger qui vient se réfugier en France et qu’on n’accueille pas.

La flamme tremble comme ces personnes, en attente de leur papier : peur, angoisse, incertitude.

Cette flamme, ces personnes étrangères, éclaire la ville.

La flamme, on la voit surtout l’hiver quand il fait sombre, quand il fait nuit.

Lorsqu’on ne voit plus les étrangers.

Ces hommes, ces femmes et ces enfants sont la lumière qui éclaire chacun d’entre nous,

La lumière qui permet de chercher au fond de notre conscience,

Où se trouve la dignité de l’Homme.

La flamme est peu visible l’été, comme ces personnes enfermées que l’on cache aux regards du public,

Cette flamme a très peu d’importance,

Ces personnes silencieuses, en cercle, ont très peu d’importance au milieu du bruit de la ville

Ces dix mille personnes qui, dans toute la France, font cercle de silence tous les mois depuis quatre ans et plus, ont très peu d’importance,

Être humilié, cela a-t-il de l’importance ?

Perdre sa dignité, cela a-t-il de l’importance ?

Vouloir sauver sa vie, cela a-t-il de l’importance ?

Détruire des vies et des familles, cela a-t-il de l’importance ?

Vivre des valeurs universelles, cela a-t-il de l’importance ?

Cette petite flamme a-t-elle une importance ?