Darcos expurge à nouveau la "base élèves" de données personnelles

Référence : Dépêches de l’Education du Jeudi 12 juin 2008

AFP - 12 juin 2008 19h23 - reprise à 20h27

Le ministre de l’Education, Xavier Darcos, a décidé jeudi d’expurger la "base élèves", une base de données informatiques de l’école primaire, d’autres données personnelles, après avoir déjà fait supprimer notamment la nationalité ou la langue parlée à la maison.

Dans un courrier de jeudi adressé à la fédération de parents d’élèves PEEP, dont l’AFP a obtenu copie, M. Darcos assure que "la nouvelle version de cet outil ne fera plus apparaître la profession et la catégorie sociale des parents, ni la situation familiale de l’élève, ni l’absentéisme signalé pas plus que les données relatives aux besoins éducatifs particuliers".

Ces évolutions seront précisées dans "un arrêté", ajoute le ministre en assurant "attacher une attention personnelle à la mise en place effective et rapide de ces décisions".

Parmi les renseignements sur l’élève, les références à "la nationalité, la date d’entrée sur le territoire, la langue parlée à la maison et la culture d’origine" avaient déjà été supprimées de la "base élèves" par le ministère de l’Education, à la suite de protestations.

Le ministère avait annoncé en octobre 2007 l’envoi d’une note en ce sens aux directeurs des écoles primaires.

Cette fois, le ministre dit répondre à un courrier du 9 juin dans lequel la PEEP faisait part des "nombreuses interrogations" que suscitaient auprès des parents d’élèves "la nature des informations collectées" dans la base.

Base de données informatique lancée en 2004 dans le primaire, la "base élèves" est un logiciel d’aide à la gestion des élèves, au suivi des parcours scolaires et au pilotage académique et national.