Communiqué de soutien de C. Tasca, sénatrice des Yvelines

1er juin

Chers amis,

Je me réjouis de la création d’un comité départemental du Réseau éducation sans frontières dans notre département des Yvelines. Malheureusement, je ne peux être présente avec vous ce soir aux Mureaux, mais je tiens à vous exprimer mon entier soutien pour le juste combat que vous menez. A de nombreuses occasions, j’ai pu manifester ma solidarité avec l’action de RESF et appuyer les démarches contre l’expulsion de parents d’enfants scolarisés. J’estime inacceptable la politique du gouvernement à l’égard des familles d’enfants scolarisés. La scolarisation est un engagement de principe de notre République à l’égard de tous les enfants vivant sur notre sol. Le ministre de l’intérieur, Nicolas Sarkozy, ne respecte même pas l’engagement qu’il avait pris, devant la commission d’enquête du Sénat sur l’immigration clandestine, de ne pas procéder à des expulsions en cours d’année scolaire. Chaque jour, l’intervention de telle ou telle préfecture vient contredire cet engagement. Pour nous, la fin de l’année scolaire ne doit pas autoriser les expulsions.Vous pouvez compter sur mon engagement à vos côtés .

Catherine Tasca, ancienne ministre, sénatrice des Yvelines