Le RESF soutient les travailleurs sans papiers en grève

par Webmestre de RESF78

Depuis hier mardi 15 avril, près de trois cents travailleurs sans papiers, syndiqués à la CGT, ont entamé une grève sur leur lieu de travail, avec le soutien actif de leur organisation syndicale. Cette action témoigne une fois encore de ce que la quasi totalité des sans papiers travaillent, quelles que soient les causes de leur arrivée, et concourent au dynamisme de l’économie tout en restant exclus des mécanismes de protection sociale.

Les grévistes dénoncent les conditions de travail souvent inhumaines et l’extrême précarité auxquelles les condamne leur absence de papiers. Comment expliquer à nos élèves et/ou à nos enfants que dans un pays riche, des hommes et des femmes soient en soient réduits à choisir entre un quasi-esclavage et l’insupportable humiliation d’une expulsion.

Le Réseau Education Sans Frontières (RESF) soutient sans réserve l’action de ces travailleurs et s’associe à eux pour exiger leur régularisation. Ils sont les pères et les mères des enfants et des jeunes que nous défendons.

Le RESF dénonce la violence quotidienne subie par les sans-papiers du fait de la politique xénophobe actuellement menée de la France.

Nous appelons tous les citoyens pour qui l’égalité des droits n’est pas un vain mot à rencontrer les grévistes sans-papiers sur leur lieu de travail et à manifester leur solidarité avec eux.