LE BEL ETE DE LA CHASSE A l’ENFANT et L’AUTOMNE MEURTRIER

NE NOUS TAISONS PAS ! PLUS QUE JAMAIS : SOLIDARITE ! « Invitation à quitter la France » - Mardi 23 octobre 20h30 à l’Espace des Habitants, Les Mureaux

(actualisé le ) par Webmestre de RESF78

Tract - Invitation à quitter la France

Les nuits de veille et les caches de fortune, la police à l’heure du laitier, jour et nuit, la peur au ventre, les enfants tirés du lit, le flic bon bougre qui va chercher le nounours puisque papa, menotté, ne le peut pas, le gamin qui s’enfuit et se fracasse quatre étages plus bas, le bébé qu’on arrache des bras de sa mère, les pères, dont on n’a plus de nouvelles, planqués, expulsés, les amoureux soupçonnés, séparés, les rafles dans les hôtels, les quartiers, autour des hôpitaux...

Aux Mureaux, ils sont nombreux à vivre des situations si éprouvantes, même s’ils ne sont pas tous connus. Parmi eux, nous avons engagé depuis le début de l’été le soutien à la famille de Nadine, Ignacio, et leurs 3 petits enfants.

Voilà le bel été 2007 de M. le ministre de la rafle et du drapeau, en panne de chiffres et de résultats !

Combien de temps encore la majorité des français va encore fermer les yeux et se taire sur ces situations qui rappellent de sinistres et honteux moments de l’histoire ?

Et encore un nouveau drame en ce début d’automne, une 4ème défenestration de panique, après celle du jeune Yvan cet été, qui aboutit à la mort d’une femme chinoise à Paris.

Cela soulève le cœur et fait hurler de colère tous les milliers de citoyens et citoyennes qui depuis des mois, voire des années, sont au côté de ceux qui n’aspirent qu’à vivre, apprendre et travailler tranquillement ici.

Le bel été aussi de la solidarité : ceux qui répondent à l’appel, jour et nuit et remportent des libérations devant les commissariats, ceux qui se massent dans les ports et aéroports, font bouger les passagers et empêchent les départs, ceux qui se pressent aux portes des centres de rétention, faxent, mailent et proclament leur indignation.

Bel été du réveil des consciences, de l’écoeurement qui se dit enfin : policiers, navigants, hospitaliers, medias.

Le jour de la rentrée, nous le savions et le redoutions, on a découvert bien d’autres chaises vides que celles signalées, bien d’autres familles en larmes.

A la mi-septembre, le gouvernement, peu avare de contrevérités et d’affichages humanitaires dans les médias, a présenté une loi encore plus dure, agrémentée d’un amendement scélérat et dénoncé sur les recherches ADN en paternité, contre le droit de vivre en famille.

Son seul credo : l’étranger, qui après avoir été colonisé, est une denrée jetable, à échanger après usage, et qui plus est privée des droits fondamentaux.

A ce discours, ces pratiques, cette société-là, nous disons NON !

Quand les lois sont injustes, il faut tout mettre en oeuvre pour les changer.
A ces familles, ces enfants, nous réaffirmons qu’ils ont toute leur place et qu’ils sont la France d’aujourd’hui et de demain.

RESF LES MUREAUX vous invite à venir en discuter et échanger autour du film

« Invitation à quitter la France »

Mardi 23 octobre 20h30 à l’Espace des Habitants

(Montée de Bécheville)

Pot d’accueil à 20h

P.-S.

PERMANENCE aux Mureaux : le samedi matin 11h-12h av Aristide Briand

Pour nous rencontrer : le samedi sur le marché de Bécheville (ou le dimanche matin Halles d’Auchan)