Petit déjeuner à la Préfecture le lundi 20 novembre 2017

(actualisé le ) par Webmestre 2 de RESF78

Nuit très fraîche.

A 7h, 41 personnes constituent la file d’attente dont 10 sont allongées sur des matelas en mousse qui seront mis au rebut un peu plus tard. A 7h30 elles sont 79, à 8h 95 et 120 à 8h30.
Il y a une liste qui comprend 17 personnes. 1 guinéen affirme qu’il est là depuis 14h la veille mais il n’est que 5ème. 2 Tibétaine(e)s indiquent qu’ils sont arrivés à 18h la veille, 2 somaliens, 1 guinéen, 1 malien, 1 ghanéen et 7 tibétain(e)s indiquent être là depuis 19h, 3 somaliens depuis 20h, 1 érythréen et 1 soudanais depuis 22h, 1 ivoirien depuis 23h, 1 sahraoui depuis 6h du matin.
Pas facile de savoir d’où viennent exactement les matelas en mousse.

Il y a 105 tickets "Asile" (épuisés à 9h20, les suivants devront revenir mercredi ou jeudi matin...)
300 personnes ont franchi le portique de sécurité à 11h et une centaine ont été contrôlées au dehors.

Nous étions 10 bénévoles au petit déjeuner à 7h. Un renfort de 4 jeunes lycéens est arrivé à 8h lorsque la table était déjà pliée, erreur dans la compréhension de l’horaire. Ils ont été munis de boissons et brioches si bien qu’ils sont restés jusqu’à l’ouverture de la préfecture.

D.R.

(PS. Il semble que des matelas soient déposés à dessein par des versaillais, le lundi est le jour du ramassage des encombrants à Versailles, ou bien ceux qui arrivent la veille au soir vont-ils se servir aux alentours ? mais ça fait plusieurs semaines que les premiers de la file dorment sur de "vrais" matelas !... Catherine)