KESHAV RÉGULARISÉ

par Webmestre de RESF78

27 AVRIL : PARRAINAGE DE KESHAV À L’ASSEMBLÉE NATIONALE, 29 AVRIL : OQTF ANNULÉE - KESHAV EST RÉGULARISÉ

Nous étions une cinquantaine à l’Assemblée nationale aux côtés de Keshav lors de son parrainage par Benoit Hamon, député des Yvelines et ancien ministre de l’Éducation nationale, et Alexandrine Nancy, conseillère municipale des Clayes-sous-Bois.

Étaient représentés la communauté scolaire de son lycée dans son ensemble (Proviseure adjointe, élèves, parents d’élèves, enseignants excusés car en vacances), ainsi qu’une dizaine de soutiens de sa ville, des jeunes et moins jeunes du RESF 78.

En sortant de la cérémonie, Keshav a reçu un coup de téléphone de la Préfecture pour le convoquer ce mercredi 29 avril avec son passeport, 4 photos et ses bulletins scolaires.

Il en est ressorti avec un récépissé avec le droit au travail qui annule de fait son OQTF (obligation de quitter le territoire français) reçue le 7 février.

Il sera reconvoqué pour finaliser sa régularisation.

C’est donc une victoire qui lui permettra de passer son bac dans des conditions un peu plus supportables.

Il aura fallu plus de 2 mois aux services de la Préfecture pour accepter de réétudier son dossier.

Pour rappel, dès le 11 février, le RESF 78 alertait la Préfecture sur la situation de ce jeune en fournissant ses bulletins scolaires et deux témoignages : l’un provenant d’une enseignante particulièrement engagée à ses côtés, et l’autre de la Proviseur Adjointe qui témoignait de son intégration dans le lycée et de son investissement en tant que délégué de classe. À 4 reprises, nous avons réitéré notre demande de recours gracieux.

Ce qui n’a pas été possible pendant 76 jours, l’a été en quelques heures dès que l’organisation du parrainage à l’Assemblée nationale est parue dans la presse.

Quel gâchis de temps, quel stress inutile pour ce jeune !

Nous continuerons à demander que chaque jeune scolarisé puisse rester en France pour finir ses études et y vivre comme il le souhaite.