Rencontre festive Jeunes Majeurs à Houilles

(actualisé le ) par Webmestre de RESF78

Ce samedi 2 novembre 2013, le groupe de jeunes du RESF 78 invitait à une rencontre festive. Ce sont plus de 60 personnes qui se sont retrouvées à Houilles.

Parmi eux des jeunes parrainés en avril 2011 lors du parrainage départemental du RESF 78, d’autres du groupe « des 6 de Sartrouville » qui avaient écrit une lettre au Préfet en février 2013, ainsi que ceux qui les avaient rejoint le 6 mai ou après, et qui sont aujourd’hui régularisés.

Parmi eux aussi, des jeunes pas encore régularisés, dont plusieurs qui ont reçu un refus avec une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français).

Ils étaient entourés de nombreux soutiens, jeunes comme adultes venant de tout le département, principalement de Houilles et de Sartrouville dont quelques élus.

Ils étaient tous là pour fêter la régularisation des uns et organiser le soutien nécessaire aux autres.

Depuis le 6 mai, date où une délégation avait été reçue en Préfecture, 14 jeunes du groupe du RESF 78 ont obtenu un titre de séjour, 6 VPF (vie privée et familiale) et 8 « étudiant » : tous heureux de pouvoir vivre comme tous les jeunes de leur âge (poursuivre leurs études en alternance, travailler, faire des petits boulots,...)

Mais pour ceux qui ont reçu un titre « étudiant » rien n’est gagné quant à leur avenir en France. À la fin de leurs études, cela sera à nouveau la galère pour avoir un changement de statut.

Des jeunes ont témoigné de leur parcours. Parmi eux, Madeleine qui est membre du RESF depuis 2008, a témoigné de son expérience et à travers elle de l’histoire du RESF 78 pour les jeunes majeurs.

L’après-midi s’est poursuivi un verre à la main et un gâteau dans l’autre main.

Les jeunes en ont profité pour faire connaissance, échanger leurs coordonnées. Et aussi, raconter à qui voulaient les écouter leur histoire et parler aussi de leurs espoirs. En discutant par petits groupes, ils montraient qu’ils n’étaient plus seuls et qu’ils se sentaient engagés dans une action commune.

Pendant tout l’après-midi, le dessinateur Lionel Brouck était là. Après avoir témoigné par ses dessins, parus dans son deuxième ouvrage, du parrainage de 2011, du recours au T.A. de Sandra depuis peu régularisée, et de notre mobilisation devant la Préfecture du 7 décembre 2011, il a proposé à chaque jeune de lui dessiner son portrait et de lui offrir, portrait fait avec talent et avec son cœur comme d’habitude ; pour ceux qui ne sont pas encore régularisés, il s’agissait bien là d’une preuve qu’ils étaient « visibles », d’une reconnaissance qu’ils sont bien là parmi nous.

Pour nous, tout jeune en formation ou ayant du interrompre sa formation par manque de papiers, a sa place en France. En parrainant un jeune, le RESF s’engage parfois sur le long terme pour l’accompagner jusqu’à sa régularisation. Les lenteurs administratives et surtout les lois actuelles sont des obstacles qui peuvent faire traîner les choses pendant plusieurs années. Lorsque nous disons que nous les prenons sous notre protection, ce ne sont pas que des mots... L’actualité peut en témoigner.

Le groupe des jeunes du RESF 78 en est ressorti renforcé, tant numériquement que moralement.

Le 3 novembre 201

Communiqué Jeunes Majeurs - 3 nov 2013