ENGAGEMENTS PARRAINAGES

par Webmestre de RESF78

Face à une politique qui fait de l’immigration un « problème », de l’étranger un bouc émissaire, du sans papier un sans droits, exploitable ou expulsable à volonté, nous faisons le choix de l’accueil et de la solidarité, le choix de la lutte commune pour une société plus juste, riche de ses diversités.

C’est un acte de solidarité active dans un cadre collectif :
- Tout faire pour protéger le(s) filleul(s) en cas d’interpellation et/ou de reconduite à la frontière, ou en cas de non délivrance de visa de retour. Se mobiliser avec toutes les forces disponibles (organisations, élus, communauté éducative, parrains, etc) pour obtenir du préfet un réexamen de la situation et une décision favorable. Les parrains (individus, écoles ou organisations) s’engagent donc à laisser des contacts à joindre en cas d’urgence.
- Agir à plus long terme pour la régularisation, c’est-à-dire pour le droit au séjour de ces jeunes et de leurs familles, avec un titre stable (« vie privée et familiale » ou « résident »), le seul qui leur permette de construire leur avenir.

C’est donc un engagement militant et symbolique, qui n’implique pas de prise en charge matérielle ou financière, même si chacun reste libre de ses engagements personnels.

La carte du parrainé (qui pour lui doit être une carte qu’il puisse montrer lors d’une arrestation par ex) :
Cette attestation prouve que son détenteur a été placé sous la protection symbolique d’élus et de citoyens, lors du parrainage républicain organisé le 10 mars 2012, sous l’égide de RESF 78, collectif de soutien aux familles sans papiers ayant des enfants scolarisés et aux jeunes majeurs scolarisés.

En général chaque parrainé a au moins 2 parrains :
- un citoyen (enseignants, parents d’élèves, autres, de préférence quelqu’un de proche du jeune). C’est lui qui suivra au plus prêt les urgences et le long terme. En cela il sera aidé par le comité de soutien s’il existe, les associations, syndicats et le réseau local, départemental ou national si besoin (en cas d’arrestation à l’autre bout de la France par ex). Sur l’attestation qu’il recevra, les principales informations nécessaires sont écrites.
- un élu est souvent moins disponible, il pourra jouer un rôle majeur à certain moment.

Communiqué après parrainages (10 mars 2012)