BONNE NOUVELLE À MARLY LE ROI ET À HOUILLES : HADJILA POURRA RESTER EN FRANCE

par Webmestre de RESF78

APRÈS LA RÉ-ÉTUDE DES DOSSIERS DE SES PARENTS, LA PRÉFECTURE REVIENT SUR SES DÉCISIONS.

Avec le Réseau Éducation Sans Frontières, nous demandons à la préfecture des Yvelines de revenir sur ses conclusions, d’abroger les OQTF et de délivrer aux deux parents d’Hadjila des titres de séjour « Vie Privée et Familiale ».

depuis le 21 décembre 2010, date de la mise en ligne de la pétition, 650 signataires ( dont 574 en ligne) ont répondu à cet appel

Des élus et d’autres personnalités sont aussi intervenu

Ce lundi 10 janvier, ils ont été entendus.

Le dossier épais préparé par leur avocate a surement aussi joué son rôle.

La présence sur place de Nicolas Sarkosy lors de l’inauguration de l’internat il y a quelques mois et son engagement fait, à accompagner les élèves dans la réussite de leurs études en France : « Vous pouvez compter sur moi », avait-il dit, n’est pas non plus étranger au fait que la préfecture n’ait pas été aussi sourde que d’habitude

Les services de la préfecture n’ont pas attendu que le TA ( tribunal administratif) juge le 7 mars le recours des parents d’Hadjila contre le refus de leur délivrer un titre de séjour et la délivrance d’OQTF. ( obligation de quitter le territoire français) :

Après réétude des dossiers, les OQTF ont été abrogées et un rendez-vous a été fixé pour engager la fabrication des titres de séjour « Vie privée et familiale »

Nous les accompagnerons en préfecture le lundi 17 janvier

La famille remercie tous ceux qui, chacun dans leur fonction, ont apporté leur pierre à cette mobilisation express

le mercredi 12 janvier 2011

Odile Jouanne

pour le RESF Houilles – Marly